Comment choisir un bon Dog-sitter ?

Les propriétaires d’animaux de compagnie disposent de plusieurs options pour faire garder leurs chiens en leur absence. Que ce soit pour quelques jours ou pour une absence prolongée, le recours à un dog sitter constitue la solution idéale. Professionnel de la garde de chiens, le dog sitter possède toutes les qualifications et les équipements pour prendre soin des animaux de compagnie en l’absence de leur maître. Néanmoins, tous les services ne se valent pas et il faut faire le tri entre plusieurs dog sitters avant de trouver le bon. Comment procéder ? Explications.

Dog sitter : quelle est sa mission ?

Concept tout droit importé des États-Unis, le pet sitting consiste à faire garder son animal de compagnie par un professionnel durant une absence prolongée. Les professionnels peuvent prendre en charge toutes sortes d’animaux de compagnie, mais peuvent aussi se spécialiser comme c’est le cas du dog sitter qui ne s’occupe que des chiens. Le dog sitter propose un large panel de services pour répondre aux besoins particuliers des clients. Cela va de la garde de jour aux simples promenades en passant par l’hébergement en maison d’accueil. La garde de jour permet aux propriétaires de déposer leurs animaux chez le gardien durant la journée pour le reprendre le soir. Mais en cas d’absence prolongée, il est nécessaire d’opter pour l’hébergement. L’hébergement fonctionne exactement comme la garde de jour, sauf que l’animal est également pris en charge durant la nuit, et ce pour une durée plus longue. Le pet sitter remplit alors le rôle de pension canine en attendant que le propriétaire revienne de son voyage. Ainsi, le chien bénéficiera de la compagnie du dog sitter, de promenades, de moments de jeux et du toilettage si nécessaire. Le dog sitter est également en charge de l’alimentation de l’animal ainsi que des soins à lui prodiguer dans le cas où il tombe malade.

Sélectionner le bon dog sitter parmi les candidats

Pour choisir le bon dog sitter parmi les profils proposés par des sites spécialisés, il existe de nombreux facteurs à prendre en considération. Le facteur le plus important est l’expérience du candidat dans la garde d’animaux ou dans le domaine animalier. Un dog sitter qui a l’habitude d’accueillir ou de garder de gros chiens sera plus susceptible de bien s’occuper de ce type de chiens. Si le choix porte sur la garde au domicile du pet sitter, il convient de vérifier si celui-ci n’a pas lui-même des chiens ou d’autres animaux à la maison. En effet, tous les chiens réagissent différemment en présence d’autres animaux et l’animal à garder peut ne pas supporter qu’il y ait d’autres animaux autour de lui. Le choix du dog sitter doit donc se faire avant tout en fonction de l’animal à garder. Un chien âgé se sentira mieux dans un environnement calme tandis qu’un jeune chien énergique appréciera la présence de congénères avec qui il pourra jouer.

D’autre part, il est conseillé de vérifier le logement d’accueil pour s’assurer qu’il convient à l’animal. Certaines races de chiens comme le berger malinois ou le border collie ont besoin d’un grand espace pour courir. Une maison avec un grand jardin sera donc un meilleur choix par rapport à un appartement. Si l’animal est un peu frileux, une maison avec un bon chauffage et une bonne isolation est la mieux adaptée. Il ne faut pas hésiter à consulter les avis des personnes ayant eu recours aux services du dog sitter sur internet. Les commentaires des clients permettent également de connaitre la qualité et le sérieux du service

Partir à la rencontre du dog sitter sélectionné.

Le choix d’un profil de dog sitter ne doit pas immédiatement déboucher la réservation de la garde. Les détails affichés sur le profil et les photos de la maison d’accueil ne suffisent pas pour apprécier la qualité d’un service de pet sitter. Pour avoir une idée précise de la qualité de la prestation, il faut organiser une rencontre avec le dog sitter. Le plus important lors de cette rencontre est de bien s’entendre avec le gardien puisqu’il sera chargé de garder l’animal, mais aussi de donner des nouvelles à son client. Il est donc nécessaire d’avoir une certaine affinité avec le dog sitter afin de favoriser les échanges. Cette rencontre est aussi l’occasion de vérifier si le courant passe entre le gardien et le chien à garder. Il est essentiel que l’animal s’entende bien avec le dog sitter et qu’il apprécie l’environnement. Il est même conseillé d’effectuer un petit test d’une ou deux heures en laissant le chien seul avec le gardien. L’entente entre les deux est indispensable, car dans le cas contraire, il peut y avoir des risques aussi bien pour la famille d’accueil que pour le chien. Lorsque l’animal ne se sent pas bien, il est susceptible de développer des troubles du comportement. Il ne se nourrira pas, n’arrêtera pas d’aboyer et deviendra plus irritable.

Ajouter un commentaire